Dimanche 8 Août 2004

La fête terminée, il me faut rentrer au bercail. Après 5 mois sur les Chemins, je retrouve la Charente-Maritime et Les Gonds.

Je découvre une affiche sur les vitrines des commerces annonçant que le dimanche 8 août est la journée en l’honneur de Jean-Marie Paulin.

Les 22 associations de la commune fédérées sous la houlette de Coco Maillet et la municipalité ont prévu de fêter le « héros ».

Encore une surprise pleine de surprises…

C’est en tenue de pèlerin randonneur que j’arrive au stade à 8h45. j’ai fleuri mon bourdon d’un bouquet de roses et de fleurs de tournesol en souvenir de Manon, mon ange gardien.

Il y a une grande effervescence sur le terrain, à la salle des fêtes, à la salle associative et à la bibliothèque.

Les membres des associations s’activent pour que la fête soit réussie. Je prends le café avec les premiers arrivés puis je salue les « troupes » qui se présentent.

A 9h30, près de 200 personnes de tous âges se mettent en marche avec le pèlerin Saint-Jacques pour un parcours de 5 kilomètres à travers les rues du village sans oublier une partie du Chemin de Compostelle.

 

Les surprises ne venant pas toujours du même coté, j’ai quitté ma tenue de pèlerin randonneur pour enfiler la bure de Saint-Jacques.

Parcours de santé en toute décontraction dans la joie et la bonne humeur, la sécurité étant assurée par Coco et ses coéquipiers.

De retour au stade, j’ai un direct radio avec France-Bleue La Rochelle puis une interview avec le journal Sud-Ouest.

Marie Brigitte Seugnet, après quelques kilomètres dans les mollets nous chante « ma liberté » et « je n’aurai pas le temps ».

A 12h30, Monsieur Grelard, Maire, me remet la médaille offerte par la municipalité des Gonds.

Monsieur Gernais, Directeur adjoint de la MSA de Saintes me remet le « parapluie témoin » dédicacé par les membres de la MSA qui ont traversé la Charente-Maritime à ma suite et un billet pour un baptême en montgolfière.

Madame Françoise Baron, Présidente du « Club des Aînés  Gontais » me félicite pour mon parcours humanitaire et me témoigne toute sa reconnaissance.

Après quelques mots de remerciements, puis quelques photos souvenirs sous l’arche de la MSA aux armes de ma bannière, nous prenons le pot de l’amitié offert par la municipalité.

Près de 250 personnes se retrouvent autour des tables pour déguster les plateaux pique-nique préparés par « Fun Café » des Gonds.

L’après-midi est libre pour permettre à chacun de participer aux activités : pétanque, belote, ping-pong, foot, course au sac, gym, danse africaine et de découvrir les expositions de peinture, soie, émaux, dessin, la bibliothèque, le diaporama sur mon parcours et le stand animé par l’ADOT pour la promotion du Don d’organes.

A 18h30, la chorale « Chœur de femmes » nous offrent une partie de son répertoire et invite les nombreux spectateurs à chanter la marche des pèlerins : Ultreïa. Grande émotion pour moi, ce chant ayant rythmé des milliers de pas sur le Chemin.

Après le tirage des grilles de la tombola, la belle et bonne galette offerte par Jacky Pain, boulanger pâtissier des Gonds est dégustée par les dizaines de braves toujours présents sur le terrain.

La surprise de la soirée est reportée à une date ultérieure. Les montgolfières MSA et Charente-Maritime restent dans les remorques, la météo étant défavorable.

Environ 400 personnes ont participé à cette journée dans une ambiance de kermesse.

Les gontaises et  les gontais sont venus nombreux malgré les réunions de famille et les vacances.

J’ai retrouvé mes fidèles du Camino et mes fidèles de la transfusion.

Les Associations de Donneurs de Sang Bénévoles de Saintes, Tonnay-Boutonne, Saint-Jean d’Angely, Loulay, Aulnay, Montguyon, Montendre, Mosnac, Royan, Saint-Fort sur Gironde, La Tremblade sont représentées.

Trois de mes anciennes collègues m’ont accompagné.

Le grand-père de Manon est venu me saluer.

Magnifique dimanche où l’unité, l’amitié, la fraternité ont été les plus fortes.

Nous avons tous vécu ces grandes valeurs qui sont essentielles sur le Camino.

Puisse cette journée nous permettre d’espérer que ce qui a été semé germera et portera du fruit.

Les bénéfices des différents stands seront versés à l’Etablissement France Greffe de Moelle en souvenir de Manon.

A vous qui avez œuvré pour que cette journée soit réussie

A vous qui avez participé matériellement, physiquement, moralement, toute ma reconnaissance

Bravo et merci