Ses motivations

 

J’ai l’honneur de vous informer de mon départ prochain sur les chemins de Compostelle.

 

Après une longue carrière hospitalière, dont les trente dernières années au service du Don du Sang à Saintes, actuellement au sein de l’Etablissement Français du Sang, je fais valoir mes droits à la retraite au printemps prochain.

 

L’infirmier de la transfusion que j’ai été, le malade potentiel que je suis, souhaite devenir pèlerin randonneur sur les chemins de Compostelle pour remercier de leur confiance, de leur disponibilité, de leur fidélité, de leur générosité, les femmes et les hommes qui ont donné, qui donnent, qui donneront du sang, du plasma, des plaquettes, de la moelle osseuse, du tissu humain ou un organe.

 

Le 26 février 2004, je quitterai le site de Tours de l’Etablissement Français du Sang pour marcher tranquillement vers Santiago de  Compostelle avant de remonter vers Le Puy en Velay, de poursuivre jusqu’à Besançon où j’arriverai le 24 juillet et de rallier enfin Bresilley mon village franc-comtois le 26 juillet 2004.

 

3500 kilomètres en hommage aux Donneurs et aux Bénévoles engagés dans les Associations de Donneurs et qui seront l’occasion de faire la promotion du Don sous ses différentes formes, pour qu’à chaque kilomètre parcouru un nouveau Donneur de Sang rejoigne ceux qui se sont déjà mobilisés.

 

Je souhaite que les femmes et les hommes de génération, de religion, de nationalité, de culture, de pensée, de condition sociale différentes s’associent à ce défi et qu’ils s’engagent à ce que les malades n’aient pas à attendre le produit sanguin, le tissu ou l’organe dont ils ont besoin. J’invite toutes les bonnes volontés à manifester cet engagement en m’accompagnant au cours d’une de mes étapes, le temps de quelques minutes ou de quelques heures, de quelques mètres ou de quelques kilomètres.

 

Afin de réaliser mon objectif,1 kilomètre parcouru = 1 nouveau Donneur de sang, il faut informer et mobiliser le plus grand nombre possible de Donneurs potentiels et les inviter à offrir leur sang dès le 26 février 2004.

 

Je vous remercie de l’intérêt que vous porterez à ce projet et des moyens que vous mettrez à ma disposition pour diffuser cette information.

 

Ensemble, mettons-nous en marche pour sauver des Malades.

 

                                                                 Jean-Marie PAULIN

                                                     Infirmier Pèlerin Randonneur